LE VÉLOTAF

C’EST QUOI LE VÉLOTAF ?

C’est un mot valise ! « Taf » est l’abréviation de « travail à faire » . Le vélotaf c’est aller au travail à vélo. Et nous sommes de plus en plus nombreux à nous y mettre ! Les grèves des transports, les pics de pollution, les bouchons…ces derniers mois, nous avons tous eu l’occasion d’envier les cyclistes libres de rouler à leur rythme ! Et franchement, tout bien considéré, le vélotaf présente de nombreux avantages :

1 / C’EST UN GAIN DE TEMPS

Vous en doutez ? Imaginez un instant que vous évitez tous les embouteillages pour vous rendre au boulot ! Consultez les tracés GPS et comparez les temps de trajet ! Il existe aussi de nombreuses applications pour partager entre vélotafeurs les meilleurs itinéraires.

2 / C’EST UNE ÉCONOMIE D’ARGENT

Plus d’essence, plus de frais de parking, plus d’assurance auto…. Certes, pour bien démarrer, mieux vaut investir au départ dans du bon matériel. Mais l’investissement est vite rentabilisé ! Vous pouvez aussi bénéficier d’une prise en charge de vos frais de déplacement par votre entreprise.

Et n’oubliez pas le bonus vélo à assistance électrique de l’État ! Il reste très restrictif et doit être associé à l’aide d’une collectivité. Mais il a toujours le mérite d’exister !

Les villes et les régions proposent aussi des programmes d’aides. N’hésitez pas à vous renseigner pour connaitre leurs offres.

EN SAVOIR PLUS SUR LE BONUS VÉLO :

www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-velo-electrique

3 / C’EST MEILLEUR POUR LA SANTÉ

Avec 300 calories brûlées pour une heure de pratique, on ne se demande plus si l’on a bien fait ses 10 000 pas du jour. Faire du vélo prévient contre les risques cardio-vasculaires, fait baisser le taux de cholestérol et brûle les graisses. Sans compter que prendre l’air le soir pour rentrer chez soi, c’est bon pour le moral !

Et puis c’est écologique ! Alors qu’attendez-vous pour vous lancer

A découvrir : l’interview de Valentin, vélotafeur et collaborateur de Cofidis ainsi que les 5 accessoires qui changent la vie du cycliste.

A lire aussi, Interview de Valentin
0000
JE PARTAGE
0001